Hommage à DUKE ELLINGTON

     TRIO ANDRE WENTZO

     Valéry FIODOROV - Piano / arrangements

     André WENTZO - Contrebasse

     Lionel GRIVET   - Batterie

 

 

"HOMMAGE A DUKE ELLINGTON"

 

Pour écouter le trio:

vous écoutez: The "C" jam blues de D. Ellington - (V.Fiodorov piano, A.Wentzo contrebasse, L.Grivet batterie)

Live at the Montreux Jazz Festival 1999

vous écoutez: Dancers in love de D.Ellington - Trio A. Wentzo  (V.Fiodorov piano, A.Wentzo contrebasse, L.Grivet batterie)

Live at the Montreux Jazz Festival 1999

 

 

Concert au Summum Grenoble Mars 2006

 

C'est en octobre 1995 que le trio donne son premier concert "Ellington" à l'occasion d'une carte blanche à André Wentzo... L'hommage à Duke Ellington était bel et bien en route pour une carrière qui fêtera bientôt sa  20ème année d'existence!

Valéry Fiodorov est la pierre angulaire de la formation, le virtuose du clavier et l'arrangeur en chef des différentes pièces recrées par le trio. Nicolas Dieudonné suivi aujourd'hui par Lionel GRIVET, car dans ce trio le batteur insufle le rythme bien sûr, et il est très souvent sollicité comme un soliste à part entière. Le créateur, l'instigateur et l'âme de ce trio, c'est son contrebassiste, André Wentzo, ellingtonnien éperdu depuis toujours , connaissant son Duke sur le bout des doigts et des cordes, véritable catalyseur et moteur d'une alchimie étonnante et détonante, menant son affaire à un train d'enfer...(le train "A" pour ceux qui connaissent!).

A.Wentzo

Le concept de l'hommage à Duke Ellington, créé par André Wentzo en 1995, est un travail exigeant et créatif à partir du répertoire de Duke. A l'exception de l' année anniversaire 1999 ou bon nombre semblent redécouvrir la musique d'Ellington et en raison de la célébration de sa naissance (1899 - 1974), peu de musiciens suivent une exploration assidue de ce répertoire. André Wentzo, véritable érudit en la matière ne cesse depuis des années de faire partager l'amour qu'il voue à cette musique. Entre le culte figé des interprétations "comme Duke", et les relectures modernistes un peu abstraites et élitistes, le trio d'André Wentzo a su trouver la voie médiane, celle que Duke lui-même a tracé, reprendre les thèmes de façon moderne, sans jamais sombrer dans l'intellectualisme. Le pianiste Valéry Fiodorov possède un équilibre parfait entre une technique héritée de longues études classiques, et un véritable tempérament lyrique et fougueux, qui lui vient de ses origines slaves. Dans sa jeunesse en URSS, Valéry Fiodorov a découvert la musique de Duke, il lui consacre depuis une part aussi importante qu'au répertoire classique: ses improvisations sont toujours passionantes et charment par le mélange des cultures dont elles se nourissent. Rejoint successivement par les batteurs Nicolas Dieudonné et Lionel Grivet qui aujourd'hui tient les baguettes.

Christian Lotito (Compositeur, Chef d'orchestre)

 

Créations exceptionnelles du trio André Wentzo "Hommage à Duke Ellington":

Goutelas Suite pour trio et big-band de jazz - création à Goutelas-en-Forez 1999

Pour le dixième anniversaire du trio "Ellington" , la Goutelas Suite au Café des Arts de Grenoble en 2005

Symphonie pour un monde meilleur (New world A-comin') 1999. Montreux, Vienne, Hyères, Grenoble

La plus Belle Africaine - pour trio de jazz et percussions - soliste: Daniel Huck saxophone alto, scat et percussions 2005 et 2009, Grenoble, Chambéry, Annecy

NEW WORLD A-COMIN'

Symphonie pour un monde meilleur  - Duke Ellington 1943

Pour écouter la "Symphonie pour un monde meilleur" (New World A-comin')

trio André Wentzo  (V.Fiodorov piano, A.Wentzo contrebasse, L.Grivet batterie) "Hommage à Duke Ellington" Live at Montreux Jazz Festival 1999 (extrait)

New world A-comin' a été composé par Ellington au début des années quarante et présenté pour la première fois à New-York, le 11 décembre 1943. Cette pièce de longue durée pour l'époque (plus de 15'), est d'une écriture résolument "classique", mais n'a de symphonie que le nom, sa forme musicale étant celle d'un concerto pour piano et orchestre. A travers cette pièce ambitieuse, on peut entrevoir la part prépondérante que vont prendre les "suites" et les concerts de "musique sacrée" dans l'oeuvre de Duke Ellington. C'est d'ailleurs dans le 1er concert de musique sacrée, en 1965, que va réapparaître New world A-comin', adapté par Ellington pour le piano seul, la partie orchestrale étant alors définitivement abandonnée. C'est à partir de cette version que Valéry Fiodorov a réécrit l'oeuvre pour le trio telle que vous l'entendrez.

 

Programme*

    • TAKE THE "A" TRAIN  (Billy Strayhorn)
    • JUBILEE STOMP  (D.Ellington)
    • DUCKY WUCKY  (D.Ellington / Bigard)
    • WHAT AM I HERE FOR ?  (D. Ellington)
    • IN A MELLOW TONE  (D. Ellington)
    • SUITE: NEW WORLD A-COMIN'  ( D. Ellington)
    • CARAVAN  (Juan Tizol)
    • THINGS AIN'T WHAT THEY USED TO BE  (Mercer Ellington)
    • DO NOTHING THILL YOU HEAR FROM ME  (D. Ellington)
    • I'M BEGINNING TO SEE THE LIGHT (D . Ellington)
    • SUITE: EVOCATION D'EDWARD KENNEDY :

                                                                         Black and tan fantasy
                                                                         Sophisticated lady
                                                                         Prelude to a kiss
                                                                         In a sentimental mood
                                                                         I got it bad

  • . LA PLUS BELLE AFRICAINE
  •   DANCERS IN LOVE
  •   SATIN DOLL
  •   I DON'T MEAN  A THING
  •   THE "C" JAM BLUES

    

.                                                                                                                                                                                                                   I                                                                                                                                                       

*programme sous réserve de modification