Hommage à OSCAR PETERSON

"PETERSON' FREEDOM"

   Valery FIODOROV  -  Piano

   André WENTZO      - Contrebasse

   Lionel Grivet    -   Batterie

  

 

 

The cake walk

    

   

  

"HOMMAGE A OSCAR PETERSON"

     "PETERSON FREEDOM"

Après avoir de longues années exploré l'univers de Duke ELLINGTON, le trio André WENTZO s'attaque à un autre monstre sacré du Jazz : le pianiste Oscar PETERSON, virtuose du clavier et maître incontesté de la formule du trio de Jazz classique. Ce dernier aura parcouru pendant sa très longue carrière, de 1945 à 2007, pratiquement tout le répertoire du Jazz des années 20 à nos jours. Comme il est aussi le pianiste de prédilection de Valéry FIOROROV, il allait de soit que peu après sa disparition, nous rendions hommage à ses différents trios de légende, au travers des plus belles pages écrites par ce géant de la musique qu'était Oscar PETERSON.                                     André WENTZO                                                                                                                                                                           

  •  FIVE O'CLOOK
  •  THE CAKE WALK
  • CUT
  • NIGHT TRAIN
  • YOU LOOK GOOD TO ME
  • SALUT TO BACH
  •  HYMN TO FREEDOM
  • D & E
  • NIGERIAN MARKET PLACE
  • HALLELUJAH TRAIN
  • THE "C" JAM BLUES

*programme sous réserve de modification

Oscar Peterson: 1925/2007

C'est un géant du jazz qui disparaît ce 23 Décembre 2007 à l'âge de 82 ans. Une légende; la décontraction de la virtuosité, l'élégance de l'humilité, la puissance du swing, et l'un des rares à toucher aussi profondément ses pairs pianistes du monde entier que le très grand public. Son style volubile, brillant et d'une extrême maestria, s'imposera dès le début de sa carrière, dans les années 40, du côté de Toronto...

Très vite, il rejoint les grands musiciens de jazz aux Etats-Unis (Ben Webster, Charlie Parker, Lester Young, Dizzy Gillespie, Lionel Hampton) pour n'en citer que quelques uns, pour devenir auprès d'eux, un accompagnateur et un soliste incontournable.

En 1951, il va imposer sa formule de prédilection, à savoir le trio de jazz, composé d'un pianiste, d'un guitariste et d'une basse; le premier guitariste sera Barney Kessel, remplacé plus tard par Herb Ellis. A la contrebasse, l'ami de toujours, Ray Brown; Mais la formation définitive, le trio mythique, qui va s'installer pour longtemps au firmament du jazz, sera vraiment sa "marque de fabrique", et verra le jour en 1959, avec Peterson au piano, Ray Brown à la contrebasse et Ed Thigpen à la batterie.

Peu avant la disparition de Ray Brown, celui-ci sera remplacé par un virtuose de la contrebasse, Niels Henning Ostred Pedersen, communément appelé NHOP...ce dernier peu de temps avant Peterson, mais le monde de la musique se souviendra pour toujours de ce trio fabuleux, et bien sur unique...

André Wentzo