Pierre DOUCET

Pierre Doucet

  • G.Brassens en jazz (Les Copains d'accords)
  • Chansons en 3 B (Brassens, Barbara, Brel)
  • 3 petites notes de musique
  • Et si l'on parlait de Brel
  • Pour une longe Dame brune (Barbara)

                                                                                         

                                                    pianiste

Pour écouter Pierre Doucet:


variations sur "I got rhythm" de Georges Gershwin

Contrebasse André Wentzo - Batterie Lionel Grivet

Musicien classique, études de musique au conservatoire de Grenoble. Premier prix de piano de l’école supérieure de musique de Paris. Directeur de l’école de musique de St Martin d’Hères. Ses parents, musiciens chevronnés, lui ont donné comme univers, un piano et la musique ; celle-ci aura bercé toute sa vie.

Il est devenu un pianiste de talent, son style allie aisément la musique classique et le jazz, faisant la part belle à l’improvisation sur la reprise des grands standards du jazz ; il arrange et adapte de façon très personnelle les morceaux du répertoire, sans jamais perdre le swing et le plaisir de jouer avec ses amis musiciens qui l’accompagnent…sa vélocité au clavier, la sensibilité de son jeu, son écoute et son sens de l’accompagnement lui permettent d’aborder tous les genres musicaux.                                    

Au cours de sa vie de musicien professionnel, il aura tourné avec Mouloudji, Henri Salvador, Maurice Baquet, Jean Ferrat et bien d’autres…dans les années 80, il rejoint André Wentzo pour fonder le trio « Jazz à trois » avec Claude Moulin à la guitare ; Entre les deux hommes, ce sera le début d’une grande collaboration artistique toujours d’actualité, mais surtout la naissance d’une amitié sans faille qui aura vue la création de projets musicaux fameux :  un hommage à Georges Gerswhin en trio-jazz, la musique de Dave Brubeck avec le quintet « Vibra’sons » jusqu’à aujourd’hui, avec le trio « Trois petites notes de musique », le quartet « chansons en trois B », l’hommage à Georges Brassens en jazz avec les « Copains d’accords »  « Et si l’on parlait de Brel ».et le dernier spectacle en date, hommage
 à Barbara avec "Pour une longue dame brune "

ps :Il y aura eu Billy Strayhorn comme alter ego de Duke Ellington, André Wentzo aura le sien grâce à Pierre Doucet…

 

discographie

Jazz à 3 : "l'âme et les cordes" (1980)

Les Copains d'accords: "J'ai rendez-vous avec vous" hommage à G. Brassens